top of page

Art

Gallery

The System made me do it, 2022.
Assemblage, metal.
78x 31x31cm

This piece captures both the pressure of the System and the resistance to it. The pressure of the System is on the rise and so is the “gaming the System,” an informal act of individual protest against such pressure. Patterns of control go hand-in-hand with cooptation: a solid basis of perks and privileges endowed upon the conforming insiders. The ambivalence of the System - controlling but enabling, sticks and carrots - is at the core of its reproduction. 

Le Système m'a forcé à le faire, 2022.
Assemblage, métal.
78x 31x31cm

Cette œuvre capture à la fois la pression du Système et la résistance à celui-ci. La pression du Système monte continuellement, tout comme Système", un acte informel de protestation individuelle contre cette pression. Les schémas de contrôle vont de pair avec la cooptation : une base solide de privilèges et d'avantages accordés aux initiés conformistes. L'ambivalence du Système - contrôlant mais permettant, bâtons et carottes - est au cœur de sa reproduction.

Kompromat, 2019-20.
Antique metal, wood, metal works.
88x28x25 cm

Informal power is elusive. Those who have it might not want (or be able) to articulate it. Those who don't, associate it with exclusive access, secrecy and non-transparency. Routinely assembled data has a tendency to turn into informational leverage. Kompromat hits below the belt, often years after the event, when novel framing distorts the original meaning. The black box of kompromat gets filled up with passions, vulnerabilities and indiscretions, associated with human nature. Kompromat plays an ambivalent role: on the one hand, it points to human weaknesses (see the list of human sins mentioned in the Bible). On the other hand, revealing such weaknesses, or creating kompromat on oneself, generates trust and ensures compliance within the System, just like initiation rites and ritual murders.

Alyona Ledeneva20857 copy.jpg

Kompromat, 2019-20.
Métal ancien, bois, ouvrages métalliques.
88x28x25 cm

Le pouvoir informel est insaisissable. Ceux qui l'ont peuvent ne pas vouloir (ou être en mesure) de l'articuler. Ceux qui ne l'ont pas l'associent à un accès exclusif, au secret et à l’opacité. Les données assemblées de manière routinière ont tendance à se transformer en levier informationnel. Le kompromat frappe sous la ceinture, souvent des années après les faits, lorsqu'un nouveau cadrage déforme la perception d'origine. La boîte noire du kompromat se remplit de passions, de vulnérabilités et d'indiscrétions, associées à la nature humaine. Le kompromat joue un rôle ambivalent : d'un côté, il met en lumière les faiblesses humaines (voir la liste des péchés mentionnés dans la Bible), mais d'un autre côté, il génère la confiance et renforce la stabilité au sein du Système.

Inner circle, 2016.
Roebuck trophies, wooden winepress.
90x90x25 cm

An epitome of informal power, an inner circle is empirically determined by the outsiders’ inability to penetrate it and the insiders’ direct access to the centre of power via private entrance, elevator, phone. Insiders block outer contacts, filter information and monitor each other. One cannot trust the other, one cannot turn one’s back to the rest. The leader’s position is ambivalent: does one lead the pack (i.e. turn one’s back and trust the team to follow) or does one follow the pack to make sure everyone is trustworthy? Moving the agenda forward while being locked into informal agreements and obligations, both within and outside the circle, is the challenge. The paradox of informal power is that the leader is the key broker of the System but also its hostage.

Alyona Ledeneva20874 copy.jpg

Cercle intime, 2016.
Trophées de chevreuil, pressoir à vin en bois.
90x90x25 cm

Condensé du pouvoir informel, un cercle intime se détermine empiriquement par l'incapacité des outsiders à pénétrer le cercle et l'accès direct des initiés au centre du pouvoir via une entrée privée, un ascenseur, un téléphone. Les initiés excluent les autres, filtrent l'information et se surveillent mutuellement. On ne peut pas faire confiance à l'autre, on ne peut pas tourner le dos au reste. La position du leader est ambivalente : doit-il mener le groupe (c'est-à-dire tourner le dos et faire confiance à l'équipe pour suivre) ou doit-il suivre le groupe pour s'assurer que tous sont dignes de confiance ? Faire avancer son programme tout en étant enfermé dans des accords et des obligations, à l'intérieur et à l'extérieur du cercle, tel est le défi. Le paradoxe du pouvoir informel est que le leader est la clé de voûte du Système mais aussi son otage.

The God of the Informal: Avos’, 2018. Collage, wood, antique metal.
43x29x3 cm

 

Avos’ is among various ideas of luck and fortune, hope, speculation and anticipation found in societies across the world. …The great Russian dictionary of Vladimir Dal’ explains the etymology of Avos’ as a shortening of ‘А вот сейчас’ (Oh, there it is, right now!) (Dal’ 1836-6)... Avos’ can be compared with the idea of kairos, named after the Greek god Kairos, the deity of seizing the moment… Yet Avos’ differs from kairos. The latter in its ancient Greek version implies selecting the right place and time, duly measured, appropriate and opportune, and is an aristocratic practice; the unbalanced, untimely, out-of-place and vulgar are outside the zone of Kairos (Boer 2013). With Avos’, by contrast, conceptions of harmony and due measure are absent. So is the notion of judicious choice. Avos’ is a chance that seems rather to happen to the actor, on the wing, and all he or she has to do is to notice it” (C.Humphrey for the Global Encyclopaedia of Informality, 2018)

Alyona Ledeneva20864.jpg

Le Dieu de l'Informel : Avos', 2018.
Collage, bois, métal ancien.
43x29x3 cm

 

Avos' fait partie des différentes idées de chance et de fortune, d'espoir, de spéculation et d'anticipation que l'on trouve dans les sociétés du monde entier. Le grand dictionnaire russe de Vladimir Dal' explique l'étymologie d'Avos' comme un raccourci de 'А вот сейчас' (Oh, le voilà, maintenant !) (Dal' 1836-6)... Avos' peut être comparé à l'idée de kairos, du nom du dieu grec Kairos, la divinité de la saisie du moment... Pourtant, Avos' diffère de kairos. Ce dernier, dans sa version grecque antique, implique de choisir le bon endroit et le bon moment, dûment mesuré, approprié et opportun, et est une pratique aristocratique ; l'inadéquat, l'intempestif, le déplacé et le vulgaire sont en dehors de la zone de Kairos (Boer 2013). Avec Avos', en revanche, les notions d'harmonie et de juste mesure sont absentes. Tout comme la notion de choix judicieux. Avos' est une chance qui semble plutôt arriver à l'acteur, au vol, et tout ce qu'il a à faire est de la remarquer (C.Humphrey pour the Global Encyclopedia of Informality, 2018).

Sistema tools, 2021.
Antique metal. Assemblage.
92x40x15

A System insider combines fear for one’s safety and a jungle-like sense of self-reliance, a sense of impunity and a sense of helplessness. A writer, Fazil Iskander, came up with the following metaphor for the System skills:  “Imagine that you had to share a room with an aggressive madman all your life. Moreover, you also had to play chess with him. On the one hand, you had to play so that you would not win and anger him with your victory; on the other, you had to play so subtly that he would not suspect that you allowed him to beat you.” 

The insiders become chronically dependent on the System but also become bitter about it, if not even biting the hand that feeds them. They are engaged in routine backbiting, backstabbing, double-crossing, two-step scheming etc. Their cynical reason masters the doublethink, double standards, double motive, and double utility. 

Alyona Ledeneva20859.jpg

Sistema tools, 2021.
Métal ancien. Assemblage.
92x40x15

Un initié du Système allie la peur pour sa sécurité et un sens de l'autonomie comme dans la jungle, un sentiment d'impunité et un sentiment d'impuissance. Fazil' Iskander a inventé la métaphore suivante : "Imaginez que vous deviez partager une pièce avec un fou furieux durant toute votre vie. En plus, vous devriez aussi jouer aux échecs avec lui. D'un côté, vous deviez jouer de manière à ne pas gagner et le mettre en colère par votre victoire ; de l'autre, vous deviez jouer avec une telle subtilité qu'il ne soupçonne pas que vous le laissiez gagner."

Les initiés deviennent dépendants du Système, mais aussi aigri par cette dépendance, jusqu’en allant mordre la main qui les nourrit. Ils s'adonnent à des coups de poignard, des chevauchées, des complots sophistiqués etc. Leur esprit cynique maîtrise à merveille la pensée double, les doubles standards, les doubles motifs et la double utilité.

Scapegoat, 2018.
Antique wood, metal, fabric, horse hair.
100x83x13 cm

When it comes to accountability, the deep pattern of informal power ascends to the Biblical character who accepts the sins of others. In the systemic context, scapegoating is a way of assigning guilt and punishment onto someone who is likely to get off with a lighter sentence. Women and youth cover up for the wise, often voluntarily. The wise would never put them on the altar, as this would draw attention to the informal pattern of guilt transfer, but one should.

Alyona Ledeneva20883.jpg

Bouc émissaire, 2018.
Bois ancien, métal, tissu, crin de cheval.
100x83x13 cm

Ce schéma de pouvoir informel remonte au personnage biblique qui accepte les péchés des autres. Dans le contexte systémique, le bouc émissaire est un moyen d'attribuer la culpabilité et la responsabilité à quelqu'un qui risque d'en être quitte à moindre frais. Les femmes et les jeunes couvrent les sages, souvent volontairement. Les sages les placent sur l'autel, tout en poursuivant leurs affaires douteuses.

bottom of page